Batna.forumactif
L'inscription a ce forum est libre et gratuite; elle est nécessaire pour pouvoir envoyer des messages, télécharger, s'informer, voter dans les sondages entre autre de mieux lire le forum en général; puisque la majorité des rubriques sont Exclusives aux membres du forum Batna ForumActif.

Pour s'inscrire :







Derniers sujets
» question
Sam 8 Fév - 12:18 par bel.esprit

» En Chine, les piqûres d'abeille en guise de thérapie de choc
Mar 13 Aoû - 13:36 par lieto

» La science tente d'expliquer les sensations d'une mort clinique
Mar 13 Aoû - 13:33 par lieto

» L'homme, une sage-femme comme les autres
Mar 13 Aoû - 13:27 par lieto

» Les produits de blanchiment des dents plus strictement encadrés
Mar 13 Aoû - 13:19 par lieto

» Comment un interne européen peut-il effectuer une année d'internat en France
Mar 13 Aoû - 13:03 par lieto

» Diane 35: verdict de l'Agence européenne du médicament en mai
Sam 9 Fév - 17:36 par lieto

» On survit mieux au cancer en France
Sam 9 Fév - 17:34 par lieto

» La France veut limiter la prescription des pilules de 3e génération
Dim 13 Jan - 12:14 par lieto

» Plus d'un million d'Américaines traitées inutilement d'un cancer du sein
Ven 23 Nov - 14:36 par lieto

» Les hépatites virales mal combattues malgré un million de victimes par an
Ven 23 Nov - 14:28 par lieto

» E-book
Mer 24 Oct - 23:11 par bel.esprit

» E-book
Mer 24 Oct - 12:43 par zak

» E-book
Mer 24 Oct - 12:41 par zak

» E-book
Mar 28 Aoû - 13:09 par bel.esprit

» E-book
Dim 26 Aoû - 22:49 par bel.esprit

» E-book
Dim 26 Aoû - 21:56 par bel.esprit

» E-book
Dim 26 Aoû - 20:26 par bel.esprit

» ORAN
Sam 18 Aoû - 18:03 par lieto

» A Montpellier, des entomologistes en première ligne face au moustique tigre
Lun 13 Aoû - 15:20 par lieto

» Les Etats-Unis homologuent le Lucentis contre l'oedème maculaire diabétique
Lun 13 Aoû - 15:13 par lieto

» Colorants et hyperactivité des enfants
Dim 12 Aoû - 11:44 par lieto

» Manger sain .... ADDITIFS ALIMENTAIRES
Mer 25 Juil - 11:59 par bel.esprit

» [résolu]Quenstion!
Mar 19 Juin - 15:56 par bel.esprit

» Le glaucome, deuxième cause de cécité : 500.000 personnes atteints en Algérie Le glaucome, deuxième cause de cécité : 500.000 personnes atteints en Algérie
Jeu 14 Juin - 21:01 par zak

» Neurochirurgie : L’Algérie, une référence au Maghreb et en Afrique
Jeu 14 Juin - 20:54 par zak

» Un peu de zinc aiderait les nouveau-nés à guérir d'infections bactériennes
Jeu 14 Juin - 20:39 par zak

» Les relations troubles de la cigarette avec les maladies de l'intestin
Dim 3 Juin - 12:56 par lieto

» L'héroïne médicinale offre un traitement de seconde ligne
Lun 23 Avr - 11:00 par lieto

» Tuberculose: l'espoir d'un vaccin plus efficace chez l'adulte
Lun 23 Avr - 10:56 par lieto

» Le jeûne, une nouvelle thérapie ?
Mar 27 Mar - 15:34 par lieto

» Les Franciliens sont les Français qui marchent le plus
Mar 27 Mar - 15:31 par lieto

» eBay interdit les ventes de sorbitol après la mort d'une Italienne
Mar 27 Mar - 15:28 par lieto

» Etats-Unis: cholestérol réduit de 66% avec une injection mensuelle d'un nouvel agent
Mar 27 Mar - 15:26 par lieto

» Cancer du sein: une nouvelle radiothérapie prometteuse appliquée à Marseille
Dim 11 Mar - 14:30 par lieto

» Une start-up française innove avec une nouvelle classe d'anti-douleurs
Jeu 8 Mar - 12:14 par lieto

» Sida: des protéines produites par le corps capables de contrôler le VIH
Jeu 8 Mar - 12:11 par lieto

» Un traitement courant contre la démence freine l'aggravation d'Alzheimer
Jeu 8 Mar - 12:08 par lieto

» Explorer le cerveau, mais protéger l'intimité des personnes
Jeu 8 Mar - 12:05 par lieto

» Les condamnés à mort, principale source des organes transplantés en Chine
Jeu 8 Mar - 11:50 par lieto

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


Chirurgien, une profession en danger de mort

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chirurgien, une profession en danger de mort

Message par samsouma le Jeu 22 Mai - 11:13




Le Dr Etienne Steiner, de l'Union des chirurgiens de France (UCDF) et qui exerce à la clinique St-Roch, dresse un état des lieux catastrophique pour sa corporation. : R. Barsotti

C'est clair : Étienne Steiner adore son métier. À 55 ans, il opère toujours avec attention et passion. C'est au nom d'une vocation intacte pour une spécialité, hier considérée comme la plus noble et aujourd'hui abandonnée, qu'il pousse un cri d'alarme.



Oui, la chirurgie est en danger, affirme-t-il, les chirurgiens étant de moins en moins nombreux au fil des ans. Les délais d'attente pour une intervention ne peuvent donc que s'allonger. Non, les chirurgiens ne sont plus des nantis, même s'ils vivent bien. D'ailleurs, les jeunes médecins préfèrent aujourd'hui des spécialités plus tranquilles et mieux rémunérés.

Une mauvaise opération... comptable

Dans le Var, ils sont vingt-sept en chirurgie générale, vingt-quatre en urologie, neuf en chirurgie thoracique et cardio-vasculaire, une cinquantaine en traumatologie et une douzaine en chirurgie plastique, à opérer pour sauver des vies. Combien dans quinze ans, quand la plupart auront pris leur retraite ?

Voilà pour le discours général. Dans le détail, Étienne Steiner, représentant régional de l'UCDF (Union des chirurgiens de France, rassemblant 70 % de la profession) avance des chiffres. Sur les effectifs : « Compte tenu des départs en retraite et décès, il faudrait 300 chirurgiens en formation chaque année en France. En 2007, pour 380 places, seuls 110 jeunes ont choisi cette spécialité qui demande sept ans de médecine, cinq d'internat et deux de post-internat, soit environ quatorze ans d'études. Par exemple, en région Paca, dans les facs de Nice et Marseille, une dizaine de jeunes à peine se destine à la chirurgie. Or, la population vieillit, la demande de soins augmente. Plus ça ira, plus le trou va se creuser et plus on manquera de chirurgiens. Leur moyenne d'âge approche la cinquantaine ». Le problème est le même pour les médecins anesthésistes, autre spécialité vitale, précise le docteur Steiner.

Le moins payé d'Europe

Sur la rémunération, ce spécialiste veut aussi parler clair. « L'acte chirurgical en France est le moins bien payé de toute l'Europe, souligne-t-il. Pour une appendicite par exemple, la sécurité sociale me verse 180,45 e ou 201,8 e pour une hernie. Sur lesquels je paye mon auxiliaire d'opération, je reverse un pourcentage à la clinique qui m'héberge, je règle mes factures de cabinet. Bien sûr, je dois une surveillance post- opératoire au malade avec des visites. Bref, dans ce cas-là, je travaille pour rien, je gagne zéro euro ».

C'est là l'autre combat du docteur Steiner : « Un chirurgien aujourd'hui ne peut vivre s'il applique les tarifs conventionnés, martèle-t-il. C'est impossible, je l'affirme. Nous sommes obligés d'être en honoraires libres, sauf les hospitaliers. »

En pratiquant des dépassements d'honoraires, M. Steiner est pourtant en infraction. Il n'avait pas le droit en effet de changer de secteur en 2000, comme il le souhaitait après s'être installé d'abord en honoraires conventionnés. Entre-temps, les règles de l'assurance-maladie avaient changé. Le docteur est passé outre. « Tout le monde le sait, y compris la sécurité sociale. Je n'ai jamais été sanctionné. »

Ce médecin opiniâtre a même intenté un procès devant le tribunal des affaires sociales pour justifier son passage d'un secteur à l'autre, procès qu'il a gagné en première instance et perdu en appel. Le dossier attend le passage en cassation.

« Je refuse de travailler à perte »

Bref, le problème, selon ce médecin et son syndicat, c'est bien le prix de l'acte chirurgical, « qui devrait être multiplié par deux. Ce qui éviterait les dérives comme des dépassements trop importants, même si ce n'est pas le cas dans le Var à ma connaissance ». Sans parler des dessous-de-table... Mais là, le docteur Steiner n'y croit pas. « Je serai stupéfait qu'on puisse m'en citer dans le département », lâche-t-il.

Quoi qu'il en soit, et en attendant une révision du tarif des actes chirurgicaux, « je refuse de travailler à perte », conclut le docteur Steiner. « En dix ans, mon niveau de vie, à l'image de tous les chirurgiens, a bien changé. Mon chiffre d'affaires annuel est de 220 000 e, sur lequel j'ai 180 000 e de charge. Faites le compte de ce qui reste. »


avatar
samsouma
Modérateur
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 588
Age : 31
Localisation : au paradis in cha allah
Niveau éducatif : Etudiante en pharmacie
Humeur/loisirs : el hamdoulillah/la lecture.
Date d'inscription : 17/01/2008

http://batna.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chirurgien, une profession en danger de mort

Message par milka le Dim 9 Mai - 19:07

le métier le plus fatigant et le plus stressant rémunéré comme les autres spécialité c'est vraiment drôle
y'a t il une femme chirurgienne a batna ??

milka
1 étoile
1 étoile

Féminin
Nombre de messages : 2
Age : 32
Localisation : batna
Niveau éducatif : medecin
Humeur/loisirs : musique;voyage,
Date d'inscription : 09/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chirurgien, une profession en danger de mort

Message par khadidja le Lun 10 Mai - 22:29

milka a écrit:le métier le plus fatigant et le plus stressant rémunéré comme les autres spécialité c'est vraiment drôle
y'a t il une femme chirurgienne a batna ??
Oui, il y en a et plus d'une ^^

_________________
Le médecin est un étudiant éternel......
avatar
khadidja
Modérateur
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 2654
Age : 31
Localisation : .
Niveau éducatif : .
Humeur/loisirs : .
Date d'inscription : 21/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chirurgien, une profession en danger de mort

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum