Batna.forumactif
L'inscription a ce forum est libre et gratuite; elle est nécessaire pour pouvoir envoyer des messages, télécharger, s'informer, voter dans les sondages entre autre de mieux lire le forum en général; puisque la majorité des rubriques sont Exclusives aux membres du forum Batna ForumActif.

Pour s'inscrire :







Derniers sujets
» question
Sam 8 Fév - 12:18 par bel.esprit

» En Chine, les piqûres d'abeille en guise de thérapie de choc
Mar 13 Aoû - 13:36 par lieto

» La science tente d'expliquer les sensations d'une mort clinique
Mar 13 Aoû - 13:33 par lieto

» L'homme, une sage-femme comme les autres
Mar 13 Aoû - 13:27 par lieto

» Les produits de blanchiment des dents plus strictement encadrés
Mar 13 Aoû - 13:19 par lieto

» Comment un interne européen peut-il effectuer une année d'internat en France
Mar 13 Aoû - 13:03 par lieto

» Diane 35: verdict de l'Agence européenne du médicament en mai
Sam 9 Fév - 17:36 par lieto

» On survit mieux au cancer en France
Sam 9 Fév - 17:34 par lieto

» La France veut limiter la prescription des pilules de 3e génération
Dim 13 Jan - 12:14 par lieto

» Plus d'un million d'Américaines traitées inutilement d'un cancer du sein
Ven 23 Nov - 14:36 par lieto

» Les hépatites virales mal combattues malgré un million de victimes par an
Ven 23 Nov - 14:28 par lieto

» E-book
Mer 24 Oct - 23:11 par bel.esprit

» E-book
Mer 24 Oct - 12:43 par zak

» E-book
Mer 24 Oct - 12:41 par zak

» E-book
Mar 28 Aoû - 13:09 par bel.esprit

» E-book
Dim 26 Aoû - 22:49 par bel.esprit

» E-book
Dim 26 Aoû - 21:56 par bel.esprit

» E-book
Dim 26 Aoû - 20:26 par bel.esprit

» ORAN
Sam 18 Aoû - 18:03 par lieto

» A Montpellier, des entomologistes en première ligne face au moustique tigre
Lun 13 Aoû - 15:20 par lieto

» Les Etats-Unis homologuent le Lucentis contre l'oedème maculaire diabétique
Lun 13 Aoû - 15:13 par lieto

» Colorants et hyperactivité des enfants
Dim 12 Aoû - 11:44 par lieto

» Manger sain .... ADDITIFS ALIMENTAIRES
Mer 25 Juil - 11:59 par bel.esprit

» [résolu]Quenstion!
Mar 19 Juin - 15:56 par bel.esprit

» Le glaucome, deuxième cause de cécité : 500.000 personnes atteints en Algérie Le glaucome, deuxième cause de cécité : 500.000 personnes atteints en Algérie
Jeu 14 Juin - 21:01 par zak

» Neurochirurgie : L’Algérie, une référence au Maghreb et en Afrique
Jeu 14 Juin - 20:54 par zak

» Un peu de zinc aiderait les nouveau-nés à guérir d'infections bactériennes
Jeu 14 Juin - 20:39 par zak

» Les relations troubles de la cigarette avec les maladies de l'intestin
Dim 3 Juin - 12:56 par lieto

» L'héroïne médicinale offre un traitement de seconde ligne
Lun 23 Avr - 11:00 par lieto

» Tuberculose: l'espoir d'un vaccin plus efficace chez l'adulte
Lun 23 Avr - 10:56 par lieto

» Le jeûne, une nouvelle thérapie ?
Mar 27 Mar - 15:34 par lieto

» Les Franciliens sont les Français qui marchent le plus
Mar 27 Mar - 15:31 par lieto

» eBay interdit les ventes de sorbitol après la mort d'une Italienne
Mar 27 Mar - 15:28 par lieto

» Etats-Unis: cholestérol réduit de 66% avec une injection mensuelle d'un nouvel agent
Mar 27 Mar - 15:26 par lieto

» Cancer du sein: une nouvelle radiothérapie prometteuse appliquée à Marseille
Dim 11 Mar - 14:30 par lieto

» Une start-up française innove avec une nouvelle classe d'anti-douleurs
Jeu 8 Mar - 12:14 par lieto

» Sida: des protéines produites par le corps capables de contrôler le VIH
Jeu 8 Mar - 12:11 par lieto

» Un traitement courant contre la démence freine l'aggravation d'Alzheimer
Jeu 8 Mar - 12:08 par lieto

» Explorer le cerveau, mais protéger l'intimité des personnes
Jeu 8 Mar - 12:05 par lieto

» Les condamnés à mort, principale source des organes transplantés en Chine
Jeu 8 Mar - 11:50 par lieto

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


La pilule du lendemain : une seconde chance à saisir au plus vite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La pilule du lendemain : une seconde chance à saisir au plus vite

Message par lieto le Mar 21 Sep - 10:05

La pilule du lendemain : une seconde chance à saisir au plus vite



PARIS (AFP) - 20.09.2010

La pilule du lendemain, que l'on prend après un rapport à risque de grossesse non désirée, est encore sous-utilisée, au regard du nombre important d'IVG réalisées chaque année en France, estiment des spécialistes à l'approche de la Journée mondiale de la contraception, dimanche.

Aujourd'hui, 60% des grossesses non prévues se terminent par une IVG (environ 210.000 par an) et 65% des grossesses non prévues correspondent à des échecs de contraception.

Le laboratoire français HRA Pharma, qui commercialise depuis 1999 la pilule de rattrapage NorLevo, a annoncé lundi le remboursement d'une nouvelle génération de pilule, dite "du surlendemain", EllaOne, disponible en France depuis près d'un an.

Deux types de pilules de contraception d'urgence sont ainsi commercialisées. La plus ancienne, qui doit être prise au plus tard dans les 3 jours (72 heures) suivant un rapport sexuel non protégé ou une défaillance de la contraception (oubli de pilule contraceptive, accident de préservatif), reste disponible sans ordonnance. Elle peut aussi être délivrée gratuitement pour les mineures en pharmacie et par les infirmières scolaires.

EllaOne peut être prise jusqu'à 5 jours après un rapport à risque de grossesse non désirée, mais n'est disponible que sur prescription médicale. Vendue au prix de 24,15 euros, elle est désormais remboursée à 65% par l'assurance maladie.

Chacun des deux produits "a sa place", a estimé Erin Gainer, présidente du directoire d'HRA Pharma.

1.200.000 unités de NorLevo ont été vendues en 2008, dont 97% sans prescription médicale.

En cinq ans, de 2000 à 2005, la proportion de femmes de moins de 25 ans ayant déjà utilisé la contraception d'urgence a doublé, a souligné l'épidémiologiste Caroline Moreau (Inserm).

En revanche, l'augmentation est bien moindre chez les femmes au-delà de 25 ans, alors qu'elles représentent 60% des interruptions volontaires de grossesse.

"Les femmes de 25 ans et plus utilisent peu la contraception d'urgence, bien qu'elles soient concernées au même titre que les plus jeunes", a indiqué le Dr Moreau.

Pour le gynécologue Christian Jamin, "la principale raison est qu'elles ne sont pas conscientes du risque". "On a un très haut niveau d'information de masse, mais chacune ne se l'approprie pas pour elle-même", a-t-il expliqué.

Ainsi, si une femme sur trois entre 18 et 44 ans est potentiellement exposée à un risque d'une grossesse non prévue, seulement une sur dix a recours à la contraception d'urgence.

Le Dr Moreau a pointé "les difficultés de la gestion de la contraception au quotidien" : une femme ayant eu deux enfants a vécu en moyenne 30 ans de contraception, avec son lot d'oublis, d'accidents, de périodes de transition.

La contraception d'urgence offre aux femmes "une seconde chance", a indiqué le Dr Jamin. Mais elle ne peut en aucun cas se substituer à la contraception classique, ont souligné les spécialistes. Ils mettent particulièrement en garde sur le fait que les pilules du lendemain ne protègent pas les rapports qui suivent leur prise.

Leur efficacité est en outre meilleure lorsqu'elles sont prises rapidement. Elisabeth Aubeny, présidente de l'Association française pour la contraception, a suggéré de "les avoir en réserve".

© 2010 AFP
avatar
lieto
Admin
Admin

Masculin
Nombre de messages : 2922
Age : 32
Localisation : BATNA
Niveau éducatif : Médecin Algèrien
Humeur/loisirs : Bien
Date d'inscription : 11/11/2007

http://batna.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum