Batna.forumactif
L'inscription a ce forum est libre et gratuite; elle est nécessaire pour pouvoir envoyer des messages, télécharger, s'informer, voter dans les sondages entre autre de mieux lire le forum en général; puisque la majorité des rubriques sont Exclusives aux membres du forum Batna ForumActif.

Pour s'inscrire :







Derniers sujets
» question
Sam 8 Fév - 12:18 par bel.esprit

» En Chine, les piqûres d'abeille en guise de thérapie de choc
Mar 13 Aoû - 13:36 par lieto

» La science tente d'expliquer les sensations d'une mort clinique
Mar 13 Aoû - 13:33 par lieto

» L'homme, une sage-femme comme les autres
Mar 13 Aoû - 13:27 par lieto

» Les produits de blanchiment des dents plus strictement encadrés
Mar 13 Aoû - 13:19 par lieto

» Comment un interne européen peut-il effectuer une année d'internat en France
Mar 13 Aoû - 13:03 par lieto

» Diane 35: verdict de l'Agence européenne du médicament en mai
Sam 9 Fév - 17:36 par lieto

» On survit mieux au cancer en France
Sam 9 Fév - 17:34 par lieto

» La France veut limiter la prescription des pilules de 3e génération
Dim 13 Jan - 12:14 par lieto

» Plus d'un million d'Américaines traitées inutilement d'un cancer du sein
Ven 23 Nov - 14:36 par lieto

» Les hépatites virales mal combattues malgré un million de victimes par an
Ven 23 Nov - 14:28 par lieto

» E-book
Mer 24 Oct - 23:11 par bel.esprit

» E-book
Mer 24 Oct - 12:43 par zak

» E-book
Mer 24 Oct - 12:41 par zak

» E-book
Mar 28 Aoû - 13:09 par bel.esprit

» E-book
Dim 26 Aoû - 22:49 par bel.esprit

» E-book
Dim 26 Aoû - 21:56 par bel.esprit

» E-book
Dim 26 Aoû - 20:26 par bel.esprit

» ORAN
Sam 18 Aoû - 18:03 par lieto

» A Montpellier, des entomologistes en première ligne face au moustique tigre
Lun 13 Aoû - 15:20 par lieto

» Les Etats-Unis homologuent le Lucentis contre l'oedème maculaire diabétique
Lun 13 Aoû - 15:13 par lieto

» Colorants et hyperactivité des enfants
Dim 12 Aoû - 11:44 par lieto

» Manger sain .... ADDITIFS ALIMENTAIRES
Mer 25 Juil - 11:59 par bel.esprit

» [résolu]Quenstion!
Mar 19 Juin - 15:56 par bel.esprit

» Le glaucome, deuxième cause de cécité : 500.000 personnes atteints en Algérie Le glaucome, deuxième cause de cécité : 500.000 personnes atteints en Algérie
Jeu 14 Juin - 21:01 par zak

» Neurochirurgie : L’Algérie, une référence au Maghreb et en Afrique
Jeu 14 Juin - 20:54 par zak

» Un peu de zinc aiderait les nouveau-nés à guérir d'infections bactériennes
Jeu 14 Juin - 20:39 par zak

» Les relations troubles de la cigarette avec les maladies de l'intestin
Dim 3 Juin - 12:56 par lieto

» L'héroïne médicinale offre un traitement de seconde ligne
Lun 23 Avr - 11:00 par lieto

» Tuberculose: l'espoir d'un vaccin plus efficace chez l'adulte
Lun 23 Avr - 10:56 par lieto

» Le jeûne, une nouvelle thérapie ?
Mar 27 Mar - 15:34 par lieto

» Les Franciliens sont les Français qui marchent le plus
Mar 27 Mar - 15:31 par lieto

» eBay interdit les ventes de sorbitol après la mort d'une Italienne
Mar 27 Mar - 15:28 par lieto

» Etats-Unis: cholestérol réduit de 66% avec une injection mensuelle d'un nouvel agent
Mar 27 Mar - 15:26 par lieto

» Cancer du sein: une nouvelle radiothérapie prometteuse appliquée à Marseille
Dim 11 Mar - 14:30 par lieto

» Une start-up française innove avec une nouvelle classe d'anti-douleurs
Jeu 8 Mar - 12:14 par lieto

» Sida: des protéines produites par le corps capables de contrôler le VIH
Jeu 8 Mar - 12:11 par lieto

» Un traitement courant contre la démence freine l'aggravation d'Alzheimer
Jeu 8 Mar - 12:08 par lieto

» Explorer le cerveau, mais protéger l'intimité des personnes
Jeu 8 Mar - 12:05 par lieto

» Les condamnés à mort, principale source des organes transplantés en Chine
Jeu 8 Mar - 11:50 par lieto

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


Communiquer par la pensée: un espoir pour les patients réduits au silence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Communiquer par la pensée: un espoir pour les patients réduits au silence

Message par lieto le Lun 8 Fév - 11:01

Communiquer par la pensée: un espoir pour les patients réduits au silence



BRUXELLES (AFP) - 06.02.2010

La prouesse d'une équipe médicale, parvenue à communiquer avec un homme qu'on croyait en état végétatif, pourrait permettre d'éviter à l'avenir des erreurs de diagnostic, de mieux prendre en charge les patients mais aussi d'éviter l'acharnement thérapeutique.

Le résultat des recherches de cette équipe des universités de Cambridge en Grande-Bretagne et de Liège en Belgique, est publié dans la dernière édition du New England Journal of Medicine.

Un homme considéré pendant cinq ans comme étant en état végétatif a réussi à répondre par "oui" et "non", uniquement par sa pensée, à des médecins utilisant l'imagerie par résonance magnétique fonctionnelle.

Cette découverte va "changer la prise en charge du patient, affiner notre diagnostic et éviter l'acharnement thérapeutique" a expliqué jeudi à l'AFP l'une des chercheuses impliquée dans les travaux, la neuropsychologue belge Audrey Vanhaudenhuyse.

Depuis un accident de voiture il y a cinq ans, le patient, âgé de 22 ans, avait été considéré comme étant dans un état végétatif, c'est-à-dire qu'il ne répondait à aucun stimulus extérieur. Son identité n'a pas été divulguée.

Lorsque l'équipe de chercheurs a examiné le patient, "nous nous sommes rendus compte qu'il n'était pas en état végétatif. Il y avait de petits signes de conscience. Mais on ne pouvait pas communiquer avec lui", se souvient Audrey Vanhaudenhuyse.

Elle avait déjà demandé à des patients en bonne santé d'imaginer qu'ils jouaient au tennis, qu'ils se promenaient dans une pièce, ou qu'ils répondaient à des questions simples par oui ou par non, et avait identifié les zones du cerveau qui s'activaient.

"Nous avons installé le patient dans un IRM" (appareil d'imagerie par résonance magnétique), raconte Audrey Vanhaudenhuyse, "nous lui avons demandé la même chose, d'imaginer qu'il jouait au tennis, puis de répondre à des questions. Et il a réussi!".

"Cela confirmait donc qu'il n'était pas en état végétatif", a-t-elle indiqué.

Aujourd'hui, le jeune homme est rentré chez lui. Le succès des chercheurs à communiquer avec lui ne révolutionnera pas sa vie, mais il va accéder à des soins mieux adaptés, comme des programmes de stimulation, qui permettent parfois d'améliorer sa capacité à communiquer avec son entourage.

A l'inverse, un meilleur diagnostic peut éviter l'acharnement thérapeutique quand l'état d'un patient est sans espoir.

"Nous devons maintenant nous asseoir autour d'une table avec la communauté médicale, toutes disciplines confondues, et des experts en droit, et décider des implications éthiques de cette recherche, indique à l'AFP le professeur Steven Laureys, qui a dirigé les recherches en Belgique.

Toutefois, l'équipe reste prudente. "Nous ne sommes pas là pour donner des réponses définitives sur le moment où un patient doit être euthanasié, ou non. Notre travail permet d'éviter les erreurs, et de prendre les décisions en connaissance de cause", précise Audrey Vanhaudenhuyse.

Un autre danger d'une telle découverte est de donner un espoir immodéré aux familles.

"Cela ne veut surtout pas dire que tous les patients diagnostiqués comme en état végétatif peuvent en fait communiquer", prévient-elle.

Sur les 54 patients, affectés de troubles de la conscience, qui ont subi les tests, seulement 5 ont réagi par une activité cérébrale aux questions qu'on leur posait. Et seul le jeune homme de 22 ans a réussi à "communiquer".

Mais "on sait depuis longtemps, avec les patients inconscients, que l'absence de preuve n'est pas la preuve de l'absence", rappelle Audrey Vanhaudenhuyse.

© 2010 AFP
avatar
lieto
Admin
Admin

Masculin
Nombre de messages : 2922
Age : 32
Localisation : BATNA
Niveau éducatif : Médecin Algèrien
Humeur/loisirs : Bien
Date d'inscription : 11/11/2007

http://batna.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum