Batna.forumactif
L'inscription a ce forum est libre et gratuite; elle est nécessaire pour pouvoir envoyer des messages, télécharger, s'informer, voter dans les sondages entre autre de mieux lire le forum en général; puisque la majorité des rubriques sont Exclusives aux membres du forum Batna ForumActif.

Pour s'inscrire :







Derniers sujets
» question
Sam 8 Fév - 12:18 par bel.esprit

» En Chine, les piqûres d'abeille en guise de thérapie de choc
Mar 13 Aoû - 13:36 par lieto

» La science tente d'expliquer les sensations d'une mort clinique
Mar 13 Aoû - 13:33 par lieto

» L'homme, une sage-femme comme les autres
Mar 13 Aoû - 13:27 par lieto

» Les produits de blanchiment des dents plus strictement encadrés
Mar 13 Aoû - 13:19 par lieto

» Comment un interne européen peut-il effectuer une année d'internat en France
Mar 13 Aoû - 13:03 par lieto

» Diane 35: verdict de l'Agence européenne du médicament en mai
Sam 9 Fév - 17:36 par lieto

» On survit mieux au cancer en France
Sam 9 Fév - 17:34 par lieto

» La France veut limiter la prescription des pilules de 3e génération
Dim 13 Jan - 12:14 par lieto

» Plus d'un million d'Américaines traitées inutilement d'un cancer du sein
Ven 23 Nov - 14:36 par lieto

» Les hépatites virales mal combattues malgré un million de victimes par an
Ven 23 Nov - 14:28 par lieto

» E-book
Mer 24 Oct - 23:11 par bel.esprit

» E-book
Mer 24 Oct - 12:43 par zak

» E-book
Mer 24 Oct - 12:41 par zak

» E-book
Mar 28 Aoû - 13:09 par bel.esprit

» E-book
Dim 26 Aoû - 22:49 par bel.esprit

» E-book
Dim 26 Aoû - 21:56 par bel.esprit

» E-book
Dim 26 Aoû - 20:26 par bel.esprit

» ORAN
Sam 18 Aoû - 18:03 par lieto

» A Montpellier, des entomologistes en première ligne face au moustique tigre
Lun 13 Aoû - 15:20 par lieto

» Les Etats-Unis homologuent le Lucentis contre l'oedème maculaire diabétique
Lun 13 Aoû - 15:13 par lieto

» Colorants et hyperactivité des enfants
Dim 12 Aoû - 11:44 par lieto

» Manger sain .... ADDITIFS ALIMENTAIRES
Mer 25 Juil - 11:59 par bel.esprit

» [résolu]Quenstion!
Mar 19 Juin - 15:56 par bel.esprit

» Le glaucome, deuxième cause de cécité : 500.000 personnes atteints en Algérie Le glaucome, deuxième cause de cécité : 500.000 personnes atteints en Algérie
Jeu 14 Juin - 21:01 par zak

» Neurochirurgie : L’Algérie, une référence au Maghreb et en Afrique
Jeu 14 Juin - 20:54 par zak

» Un peu de zinc aiderait les nouveau-nés à guérir d'infections bactériennes
Jeu 14 Juin - 20:39 par zak

» Les relations troubles de la cigarette avec les maladies de l'intestin
Dim 3 Juin - 12:56 par lieto

» L'héroïne médicinale offre un traitement de seconde ligne
Lun 23 Avr - 11:00 par lieto

» Tuberculose: l'espoir d'un vaccin plus efficace chez l'adulte
Lun 23 Avr - 10:56 par lieto

» Le jeûne, une nouvelle thérapie ?
Mar 27 Mar - 15:34 par lieto

» Les Franciliens sont les Français qui marchent le plus
Mar 27 Mar - 15:31 par lieto

» eBay interdit les ventes de sorbitol après la mort d'une Italienne
Mar 27 Mar - 15:28 par lieto

» Etats-Unis: cholestérol réduit de 66% avec une injection mensuelle d'un nouvel agent
Mar 27 Mar - 15:26 par lieto

» Cancer du sein: une nouvelle radiothérapie prometteuse appliquée à Marseille
Dim 11 Mar - 14:30 par lieto

» Une start-up française innove avec une nouvelle classe d'anti-douleurs
Jeu 8 Mar - 12:14 par lieto

» Sida: des protéines produites par le corps capables de contrôler le VIH
Jeu 8 Mar - 12:11 par lieto

» Un traitement courant contre la démence freine l'aggravation d'Alzheimer
Jeu 8 Mar - 12:08 par lieto

» Explorer le cerveau, mais protéger l'intimité des personnes
Jeu 8 Mar - 12:05 par lieto

» Les condamnés à mort, principale source des organes transplantés en Chine
Jeu 8 Mar - 11:50 par lieto

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


Alors que la saison à haut risque approche.Le vaccin antigrippal pas encore disponible.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Alors que la saison à haut risque approche.Le vaccin antigrippal pas encore disponible.

Message par papillon le Mer 14 Oct - 1:43

Là où le virus H1N1 crée l’inquiétude, le vaccin contre la grippe saisonnière suscite la polémique. L’Institut Pasteur n’a réceptionné jusqu’alors que 40 000 doses sur les 1,3 million commandées, alors que la campagne de vaccination devrait avoir déjà démarré. Avec la vaccination obligatoire du personnel médical et des corps constitués, le quota de la population à risque (malades chroniques et les plus de 65 ans), estimée à plus de 4 millions de personnes, a diminué.

Si l’année dernière et celles qui ont précédé, les pharmaciens d’officine et les autorités sanitaires multipliaient les campagnes de sensibilisation des citoyens sur la nécessité de se faire vacciner contre la grippe saisonnière, le schéma se configure différemment en 2009. La menace posée par la propagation du virus H1N1, responsable de la grippe A, qui entre dans sa phase la plus dangereuse avec l’amorce de l’automne, se répercute automatiquement par une demande plus forte sur le vaccin contre la grippe saisonnière. Paradoxalement, le vaccin antigrippal n’est pas disponible à la vente en pharmacie. Il ne le sera pas de toute la saison sur décision du ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière qui lui a réservé, exceptionnellement cette année, un usage exclusif aux centres publics de vaccination. À vrai dire, la non-commercialisation du produit dans les pharmacies n’est guère une hérésie mal appréciée. Le fond du problème apparaît sous d’autres profils, dont la non-disponibilité tout court du vaccin au jour d’aujourd’hui, du moins. L’Institut Pasteur Algérie n’a réceptionné jusqu’alors que 40 000 doses de vaccin sur les 1,3 million commandées auprès du laboratoire français Sanofi Pasteur. Ce premier lot est destiné aux futurs hadjis et leurs accompagnateurs. Il est dit que l’Institut Pasteur Algérie a réussi à dégager le crédit documentaire, tel que le stipulent les nouvelles dispositions de la loi de finances complémentaire pour 2009, pour faire entrer au pays ce quota avant les premiers départs vers les lieux saints de l’Islam. Il peine, néanmoins, à fournir les lettres de crédit pour récupérer le reste de la commande. Il semblerait que l’organisme souffre de problèmes de trésorerie, causés essentiellement par des difficultés à procéder au recouvrement de ses créances détenues auprès des hôpitaux, ses principaux clients. Au-delà, les professionnels de la santé estiment que l’Algérie aurait dû commander davantage de doses de vaccins antigrippaux pour cette année. À peine 100 000 unités supplémentaires ont été demandées au laboratoire français par rapport à 2008, alors que le contexte est irrémédiablement différent avec l’apparition du spectre de la pandémie à la grippe A (H1N1). L’OMS recommande, à titre préventif, la double vaccination contre la grippe saisonnière et la grippe A. “L’Algérie a commandé 20 millions de doses de vaccin contre la grippe A, qui est beaucoup moins meurtrière. On sent, par contre, un laisser-aller pour la grippe saisonnière. Les vaccins achetés sont insuffisants et pas encore rentrés sur le marché national”, exposent des professionnels de la santé. Le directeur de communication du laboratoire Pasteur Sanofi, M. Bayou, assure néanmoins que la commande de l’Algérie sera livrée suivant un planning préétabli, qui arrivera à échéance, au plus tard, à la fin du mois de novembre. La période propice à la vaccination sera-t-elle dépassée d’ici là ? Les avis divergent. Pour les uns, il est plus intéressant de vacciner les sujets à risque, en septembre, au retour des vacances et surtout à la rentrée des classes. Pour d’autres, la campagne devra s’étaler de la mi-septembre à la mi-décembre. Quant à savoir si le laboratoire Sanofi Pasteur est en mesure de fournir davantage de doses si son client, l’Institut Pasteur Algérie, le souhaitait, M. Bayou n’apporte pas de réponse claire. “Je ne peux pas vous le dire”, se limite à dire notre interlocuteur. Il est clair qu’une rallonge de la commande n’est pas à l’ordre du jour à l’heure actuelle. Elle s’impose pourtant dès lors qu’il s’agit d’exposer la population à risque de contracter en même temps la grippe saisonnière et la grippe A (H1N1). En Algérie, les personnes à vacciner impérativement, c’est-à-dire les malades chroniques et les plus de 65 ans, sont évaluées à plus de 4 millions. Le nombre de doses prises par l’Institut Pasteur Algérie est, par conséquent, trois fois inférieur à ce nombre.
Du lot global, il faudra déduire les quotas affectés au personnel médical, aux corps constitués et aux candidats au pèlerinage, dont la vaccination est rendue obligatoire par la menace de la grippe pandémique
avatar
papillon
4 étoiles
4 étoiles

Féminin
Nombre de messages : 339
Age : 29
Localisation : batna
Niveau éducatif : étudiante en medecine
Humeur/loisirs : lecture, sport
Date d'inscription : 23/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum