Batna.forumactif
L'inscription a ce forum est libre et gratuite; elle est nécessaire pour pouvoir envoyer des messages, télécharger, s'informer, voter dans les sondages entre autre de mieux lire le forum en général; puisque la majorité des rubriques sont Exclusives aux membres du forum Batna ForumActif.

Pour s'inscrire :







Derniers sujets
» question
Sam 8 Fév - 12:18 par bel.esprit

» En Chine, les piqûres d'abeille en guise de thérapie de choc
Mar 13 Aoû - 13:36 par lieto

» La science tente d'expliquer les sensations d'une mort clinique
Mar 13 Aoû - 13:33 par lieto

» L'homme, une sage-femme comme les autres
Mar 13 Aoû - 13:27 par lieto

» Les produits de blanchiment des dents plus strictement encadrés
Mar 13 Aoû - 13:19 par lieto

» Comment un interne européen peut-il effectuer une année d'internat en France
Mar 13 Aoû - 13:03 par lieto

» Diane 35: verdict de l'Agence européenne du médicament en mai
Sam 9 Fév - 17:36 par lieto

» On survit mieux au cancer en France
Sam 9 Fév - 17:34 par lieto

» La France veut limiter la prescription des pilules de 3e génération
Dim 13 Jan - 12:14 par lieto

» Plus d'un million d'Américaines traitées inutilement d'un cancer du sein
Ven 23 Nov - 14:36 par lieto

» Les hépatites virales mal combattues malgré un million de victimes par an
Ven 23 Nov - 14:28 par lieto

» E-book
Mer 24 Oct - 23:11 par bel.esprit

» E-book
Mer 24 Oct - 12:43 par zak

» E-book
Mer 24 Oct - 12:41 par zak

» E-book
Mar 28 Aoû - 13:09 par bel.esprit

» E-book
Dim 26 Aoû - 22:49 par bel.esprit

» E-book
Dim 26 Aoû - 21:56 par bel.esprit

» E-book
Dim 26 Aoû - 20:26 par bel.esprit

» ORAN
Sam 18 Aoû - 18:03 par lieto

» A Montpellier, des entomologistes en première ligne face au moustique tigre
Lun 13 Aoû - 15:20 par lieto

» Les Etats-Unis homologuent le Lucentis contre l'oedème maculaire diabétique
Lun 13 Aoû - 15:13 par lieto

» Colorants et hyperactivité des enfants
Dim 12 Aoû - 11:44 par lieto

» Manger sain .... ADDITIFS ALIMENTAIRES
Mer 25 Juil - 11:59 par bel.esprit

» [résolu]Quenstion!
Mar 19 Juin - 15:56 par bel.esprit

» Le glaucome, deuxième cause de cécité : 500.000 personnes atteints en Algérie Le glaucome, deuxième cause de cécité : 500.000 personnes atteints en Algérie
Jeu 14 Juin - 21:01 par zak

» Neurochirurgie : L’Algérie, une référence au Maghreb et en Afrique
Jeu 14 Juin - 20:54 par zak

» Un peu de zinc aiderait les nouveau-nés à guérir d'infections bactériennes
Jeu 14 Juin - 20:39 par zak

» Les relations troubles de la cigarette avec les maladies de l'intestin
Dim 3 Juin - 12:56 par lieto

» L'héroïne médicinale offre un traitement de seconde ligne
Lun 23 Avr - 11:00 par lieto

» Tuberculose: l'espoir d'un vaccin plus efficace chez l'adulte
Lun 23 Avr - 10:56 par lieto

» Le jeûne, une nouvelle thérapie ?
Mar 27 Mar - 15:34 par lieto

» Les Franciliens sont les Français qui marchent le plus
Mar 27 Mar - 15:31 par lieto

» eBay interdit les ventes de sorbitol après la mort d'une Italienne
Mar 27 Mar - 15:28 par lieto

» Etats-Unis: cholestérol réduit de 66% avec une injection mensuelle d'un nouvel agent
Mar 27 Mar - 15:26 par lieto

» Cancer du sein: une nouvelle radiothérapie prometteuse appliquée à Marseille
Dim 11 Mar - 14:30 par lieto

» Une start-up française innove avec une nouvelle classe d'anti-douleurs
Jeu 8 Mar - 12:14 par lieto

» Sida: des protéines produites par le corps capables de contrôler le VIH
Jeu 8 Mar - 12:11 par lieto

» Un traitement courant contre la démence freine l'aggravation d'Alzheimer
Jeu 8 Mar - 12:08 par lieto

» Explorer le cerveau, mais protéger l'intimité des personnes
Jeu 8 Mar - 12:05 par lieto

» Les condamnés à mort, principale source des organes transplantés en Chine
Jeu 8 Mar - 11:50 par lieto

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


COMMENT FAIRE FACE AUX NOUVEAUX DÉFIS?Se protéger dans l’avenir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

COMMENT FAIRE FACE AUX NOUVEAUX DÉFIS?Se protéger dans l’avenir

Message par papillon le Ven 2 Oct - 17:17

L’avenir est incertain. La loi du plus fort domine. La récession économique internationale peut s’aggraver, au détriment demain surtout des pays du Sud. La lutte est féroce. De plus, la politique inique des deux poids et deux mesures et des embargos peut encore s’abattre sur d’autres pays musulmans, après l’Irak et la Palestine, en l’occurrence sur l’Iran.
La mainmise sur les centres de décision mondiaux s’accentue, par des grandes puissances, ne voulant pas réformer les institutions internationales. Le dialogue des cultures, des civilisations et interreligieux est -il coupé de la réalité, ne concernant que des initiés et idéalistes? Ceux qui croient aux vertus de la discussion savent que nul n’a le monopole de la vérité et que les préoccupations sont celles de tous.
Pour oeuvrer au vivre-ensemble, les partisans du dialogue savent que les citoyens qui défendent la justice sont de partout, au Nord comme au Sud, et que les religions ne doivent pas se limiter en un «front commun» contre la société déspiritualisée et les dérives du monde moderne qui déshumanisent et infantilisent. Les croyants doivent sans cesse se remettre en cause. A cette condition, ils peuvent témoigner ensemble qu’ils sont capables de répondre au monde, de dépasser les clivages et la «désignification», ou à tout le moins, de susciter une nouvelle interprétation du «sens» qui se dérobe, que le monde ne peut saisir. La crise est morale, politique et économique. Le problème réside dans le fait inadmissible que les trois quarts de la planète sont laissés pour compte, abandonnés à leur sort de dominés par les puissants de ce monde et gérés par des despotismes.

Le dialogue sans exclusive
L’annonce que chrétiens et musulmans, en particulier, car ils forment ensemble la majorité du monde, peuvent énoncer pour moins d’injustice est capitale. C’est une possibilité d’interpellation et d’interprétation pour empêcher d’un côté la confusion et d’une autre côté la déshumanisation. La crédibilité de cette approche dépend de la nature et du niveau du dialogue, au sujet de la foi et de l’engagement dans le monde. On ne sait plus se parler et répondre par le bon sens, comme incapables de réagir aux injustices et vicissitudes de notre temps. D’où l’importance de pratiquer le dialogue sans exclusive, en vue de faire reculer les incompréhensions, l’extrémisme et le fanatisme. L’objectif est le vivre-ensemble, y compris entre ceux qui croient au ciel et ceux qui n’y croient pas.
Dans ce sens, les rencontres ne peuvent pas se limiter au dialogue entre les croyants, monothéistes. Cela réduit le champ de réflexion dans un monde pluriel et critique vis-à-vis des religieux. Il est salutaire de débattre avec ceux qui sans «croire» pensent les questions du sens, du développement, celles du vivre ensemble, et qui ne méprisent pas la religion. Il s’agit de réfléchir ensemble au sujet des injustices et autres sources qui génèrent la crise morale et économique. Tout comme, il faut revenir à une pensée ouverte sur le monothéisme, pour parvenir à la compréhension de notre histoire. L’aptitude au sens de l’ouvert, du décentrement, du déplacement du regard n’est pas évidente dans la trame du règne de la pensée unique. Le penchant à l’ethnocentrisme domine trop souvent. Le citoyen occidental a des difficultés à sortir du cadre mental gréco-romain et moderniste, et le musulman, aujourd’hui, a des difficultés à imaginer et comprendre le non-croyant. L’autre différent est absent des perceptions de chacun. Le dialogue devrait permettre d’apprendre à tenir compte des autres visions culturelles.
Les racines, les valeurs et l’horizon du monde arabo-musulman ne sont pas assez connus et vice versa. Il est urgent de dépasser les visions étroites et de travailler à une «transculturalité» et une «transmodernité». En interprétant les valeurs culturelles et spirituelles, on peut découvrir qu’il est question de réponse libre et juste à apporter au monde, pour se développer. Dans ce cadre, il ne faut pas omettre le souci de compréhension de la culture de l’autre, pour surmonter l’épreuve du vivre.

Sortir des égoïsmes
Nombre d’intellectuels et chercheurs, à juste titre, affirment que le destin de l’humanité est indissociable du destin de la planète Terre, dans la mesure où la maîtrise de l’homme moderne, dans l’ordre scientifique et technologique, met en danger la survie de l’espèce humaine. Le progrès sans éthique a des effets pervers sur la vie humaine et le milieu naturel. La logique de la croissance matérielle pour un profit illimité et à tout prix, semble prendre fin. Plus dur sera le réveil, si on ne se projette pas dans l’avenir. Nous avons, en effet, croyants et non-croyants, une responsabilité commune à l’égard de la survie de l’humanité. Les nombreux défis politiques, éthiques, écologiques, économiques, culturels de notre époque devraient amener les religions monothéistes et les philosophies humanistes à dénoncer les égoïsmes, à préférer une société juste, et une parole commune et, partant, à admettre l’obligation de l’interconnaissance et de la reconnaissance réciproque. Il s’agit de la nécessité de réinterpréter des références fondatrices et leurs pratiques, pour prévenir l’avenir et ne pas se couper du mouvement du monde.
On doit évidemment tenir compte des valeurs propres. Sur le plan de la vision du monde, chez l’historien rationaliste, tout événement qui n’est pas temporel et historique au sens concret de ces mots, devient un mythe. La réduction historiciste succombe au piège de la «démythologisation» qui se transforme elle-même en mythes. Les phénomènes ne s’expliquent pas uniquement par des causes temporelles et apparentes mais aussi par des causes transcendantes et complexes. Le dialogue des civilisations doit prendre en compte tout cela. Le Voyage céleste du Prophète et la naissance miraculeuse de Jésus, par exemple, sont une réalité historique et transcendantale pour le croyant; en revanche, ces mêmes événements sont un mythe dans l’historicisme. La méthode moderne évacue le mystère, l’invisible, la difficulté, et réduit la morale et l’expérience religieuse à une fiction ou illusion, elle ne résout rien et fourvoie. La perspective historique a non seulement aboli la ligne entre le profane et le sacré, elle aboutit à faire perdre de vue l’idée même d’infini, perçu seulement sous l’angle mathématique. De son côté, la vision traditionaliste s’enferme dans le passéisme, la subjectivité, les sentiments et l’inertie, au lieu de produire des idées prospectives et de responsabiliser les citoyens.

Le droit à la critique
Le citoyen juste refuse la prétention avec laquelle des «musulmans» parlent des non- musulmans, alors que nous sommes dépendants sur nombre de points, et qu’il y a lieu d’apprendre à produire des richesses et à vivre ensemble, compte tenu que nul n’a la garantie d’avance du comportement juste. Le citoyen juste refuse avec autant de force la suffisance avec laquelle des Occidentaux accaparent les richesses et parlent du monde musulman, comme si ce monde était inférieur, susceptible de n’accéder à une possible dignité que dans la mesure où il se soumet et se rapproche de l’Occident. L’idéal pour les détracteurs des musulmans, étant qu’ils finissent par se nier et s’identifier à lui. Face aux impasses, il devient urgent de renouer avec le droit à la critique constructive et penser à ce qui nous concerne tous, en prévision d’un destin commun: quel projet de société? Sans remettre en cause les acquis prodigieux du libéralisme et de la modernité, nous sommes en droit de porter un regard critique sur leurs graves dérives. Sans remettre en cause les bienfaits de la religion, nous sommes en droit de porter un regard critique sur les dérives de la tradition. Il n’y a pas d’alternative au débat et à la critique constructive pour s’inscrire dans le futur, l’ouvert et libéré. Trop de discours empêchent les êtres humains de prévoir, de discerner et d’assumer leur responsabilité. Tout le monde sait que la confusion et l’instrumentalisation de la religion mènent à des violences et portent atteinte à la liberté humaine. De même, la rupture des liens entre les dimensions clés de la vie déséquilibrent et posent problème. Tout le monde commence à comprendre que le libéralisme sauvage crée des inégalités, des déséquilibres profonds et déshumanise. Est-on capable de compléter le critère économique fondamental du développement, c’est-à-dire le PIB par d’autres critères éthiques et économiques afin de répondre aux besoins de la société?

Une mauvaise direction
Toute la bonne volonté du monde et tous les gestes d’espérance que les partisans du dialogue culturel et interreligieux peuvent exprimer, pour bâtir une société équilibrée et un monde de paix entre l’Orient et l’Occident, resteront comme l’oeuvre de Sisyphe, voués à l’impasse, si la question des critères, de la justice et du droit dans les relations internationales n’est pas réglée. La loi du plus fort et les politiques d’hégémonie sabotent toute forme de rapprochement. Le monde est engagé dans une mauvaise direction. La question de l’injustice, fondamentalement politique, entraîne pour les musulmans un blocage du dialogue. Ce que les musulmans revendiquent se situe au niveau de la justice. Dialoguer ne signifie pas choisir ses interlocuteurs de manière arbitraire et tourner le dos aux problèmes concrets de notre temps, mais discuter avec tous, sans exclusive, afin de contribuer à les solutionner dans l’intérêt général. Car une question est incontournable: comment rectifier la mauvaise direction que prend le monde?
Il n’y a pas d’alternative à la prise de parole pour tenter de se faire entendre et à des réformes internes pour être crédible. Le monde a changé depuis 1989, avec la chute du mur de Berlin et la fin de la bipolarisation. Le système dominant avait auparavant toléré un mouvement non aligné. Vingt ans après, nous assistons à un changement radical, marqué par une stratégie d’hégémonie, qui exclut toute possibilité de pluralité et d’équilibrer les rapports de force, en particulier avec le Sud. Quiconque réfléchit sur l’avenir doit tenir compte de cette mauvaise direction, métamorphose qui prend la figure de Janus, personnage mythique à double face, l’une hideuse, ouvertement cruelle, l’autre qui sourit comme le tigre qui cherche à hypnotiser sa proie.
avatar
papillon
4 étoiles
4 étoiles

Féminin
Nombre de messages : 339
Age : 29
Localisation : batna
Niveau éducatif : étudiante en medecine
Humeur/loisirs : lecture, sport
Date d'inscription : 23/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

le monde entre voeux pieux et amére réalité

Message par azzedine le Mer 16 Déc - 12:59

C'est un théme trés délicat .je voudrais bien contribuer mais pas à chaud.Donc aprés une deuxiéme lecture de ce texte trés pertinent à mon sens .Je vais réfléchir à ces enjeux et les conséquences à plusieurs niveaux .Avant de donner mon point de vue avant vendredi nchallah.Je pense cependant que la mondialisation menée par les puissances avec l'oncle SAM comme chef de file de concert parfois avec 6à7 états forts selon l'approche libérale sur fond de main mise sur les institutions mondiales tel que l'OMC ,le FMI et le conseil de sécurité de l'ONU; gérées à distance par cette même puissance sous diverses formes .En plus des lobbies siègent aussi dans les multinationales qui financent les campagnes éléctorales pour les candidats à la présidence du pays de l'oncle.Rien n'est gratuit.Politique ,stratégie , géopolitique renseignement ,intelligence économique y compris territoriale .le monde va ainsi au gré des intérêts surtout économiques ;il est admis que l'économie régule le social et le politique .Donc voici l'introduction ;la suite je vais y réfléchir à tête reposée.

NB: je voudrais bien demander à papillon s'il est possible de citer les sources dudit texte de base.
avatar
azzedine
3 étoiles
3 étoiles

Masculin
Nombre de messages : 131
Age : 58
Localisation : khenchela
Niveau éducatif : cadre
Humeur/loisirs : lecture ,voyages,football.
Date d'inscription : 27/07/2009

http://www.khenchela40.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENT FAIRE FACE AUX NOUVEAUX DÉFIS?Se protéger dans l’avenir

Message par papillon le Mer 16 Déc - 20:02

désolé pour cette fois, je m'souvien pas d'ou je l'ai ramené, vous savez la navigation sur le net est un labyrinthe.
avatar
papillon
4 étoiles
4 étoiles

Féminin
Nombre de messages : 339
Age : 29
Localisation : batna
Niveau éducatif : étudiante en medecine
Humeur/loisirs : lecture, sport
Date d'inscription : 23/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENT FAIRE FACE AUX NOUVEAUX DÉFIS?Se protéger dans l’avenir

Message par azzedine le Jeu 17 Déc - 7:47

merci quand même
avatar
azzedine
3 étoiles
3 étoiles

Masculin
Nombre de messages : 131
Age : 58
Localisation : khenchela
Niveau éducatif : cadre
Humeur/loisirs : lecture ,voyages,football.
Date d'inscription : 27/07/2009

http://www.khenchela40.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENT FAIRE FACE AUX NOUVEAUX DÉFIS?Se protéger dans l’avenir

Message par azzedine le Jeu 17 Déc - 22:51

le monde évolue ,change. Depuis la perestroïka de Gorbatchev à la chute du communisme passant par l'invasion russe de l'afghanistan les USA se démarquent .Le fossé s'élargit encore encore pays riches et le reste .Entre les deux ,des pays emergent comme l'inde ,la chine et le brésil. L'argent des pays ''pétroliers'' s'en va dans les banques des amerloques qui n'ont pas de problemes de liquidités.les états du nord sont forts et les citoyens civilisés , c'est société de consommation.On mange,on voyage ,on épargne ,on investit et on vit sa vie .le revenu le permet ,l'avis du citoyen est important .la séparation des pouvoirs exécutif,legislatif et judiciaire donne la démocratie dans ces états qui ont un E Majuscule.ils convoitent les richesses des pauvres en délocalisant les multinationales.ils convoitent la lune et mars.ils imposent leur loi au reste du monde.ils possèdent la technologie .Ils échangent un maigrichon de shalitt contre 1000 palestiniens ( ceci dit pour illustrer sur la valeur de l'homme ici et là bas)Alors de quel dialogue de civilisation faut-il parler ? d'abord sommes nous civilisés.La vie est une succession de déception ,de traitrise depuis les premiers fils d'ADAM et eve à ce jour.La vie c'est pour les uns et pas pour les autres.Pourquoi dialoguer avec les autres lorsqu'on n'arrive pas à le faire chez soi.Les uns vivent comme des rois et un medecin après plus de six années d'études est difficilement recruté dans le cadre du pré emploi.Autre exemple parmi d'autres ;Dernièrement à khenchela cela ne fait pas 10 jours ;60 vétérinaires dont 90 % de toutes belles jeunes femmes qui attendent un poste depuis cinq ans ont passé un entretien de recrutement pour deux postes budgétaires.Un exemple mais el fahem yafhem. Je crois personnellement à mon pays sans forcement croire à beaucoup de nos dirigeants qui se regroupent par cooptation.Pourquoi parler de dialogue de civilisation lorsque partout on nous voie comme des 'terroristes islamistes'.l'islam mal connu est la tolérance même.Pourquoi on décrie le nord et nos jeunes par centaines y vont sur une barque sans être sur d'arriver de l'autre coté.On sait qu'on va à la mort et on s'en va. Retenez bien l'histoire de l'équipe nationale.C'est qu'on a un peuple qui aime son pays. on a tous vu des femmes et des hommes manifester leur joie. fillettes et garçonnets ,des jeunes filles qui rayonnnaient et des jeunes heureux .Nos dirigeants se doivent de percevoir cela de le comprendre et montrer qu'ils méritent de diriger un peuple grandiose.Maintenant ce tour d'horizon esquissé , voyons autour de nous. En face des puissances des blocs tel que l'UE.à coté des dictatures si ce n'est pas les trabelsi (épouse du sempiternel président tunisien) Djamel le successeur de hosni ,islam celui de khadafi Etc.. .monarchie de fait ou de leg.Comparons aussi; le théoricien économiste Rostow a parlé des cinq étapes de la croissance commençant par une société sous développée avec toutes les caractéristiques liées au sous dev pour arriver au stade de société de large consommation comme les USA. Alors savez vous je me suis amusé à faire des comparaisons quoique par hypothése et par la méthode simpliste entre le japon ,les usa ,la france , l'inde etc.. .Résultat en supposant que les USA ne fassent plus de progrés (ce qui est impossible) et nous on progresse en travaillant à batons rompus .l'écart entre les USA et nous équivaut à au moins 300 ans.ce n'est pas une thése mais comme j'avais un peu de temps alors j'en ai profité . soyons réalistes ne rêvons pas et aussi ne soyons pas des fatalistes. les données commenceront par changer lorsqu'on aura plus tard partout à travers les pays dits périphériques d'autres générations enclines à raisonner par la compétence la compétitivité et non par la cooptation ,la logique de la tribu et du clan.Maintenant ils'agit d'abord pour nous de se libérer car chacun de nous est à mon avis otage de son milieu pire ;otage de soi ;pliant sous le poids du regard d'autrui et du qu'en dit-on.Disant ce qu'on ne pense pas et ce qu'on ne croit pas juste pour faire plaisir à la personne en face.Pourquoi qualifier les autres d'hypocrisie lorsque nous on l'est encore pus et plus grave on ne l'admet pas et peut être on ne le sait même pas.C'est aprés qu'on peut parler de dialogue ,de communication ,d'amour ,de paix.Chaque chose à son temps : Un moment pour naitre ,un autre pour aimer d'abord sa mére puis les autres ;puis un temps pour la haine et le mépris ,un temps pour la guerre et un autre pour la paix .Plusieurs temps pour l'amour si on sait ce qu'il est et un seul pour la mort .
avatar
azzedine
3 étoiles
3 étoiles

Masculin
Nombre de messages : 131
Age : 58
Localisation : khenchela
Niveau éducatif : cadre
Humeur/loisirs : lecture ,voyages,football.
Date d'inscription : 27/07/2009

http://www.khenchela40.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENT FAIRE FACE AUX NOUVEAUX DÉFIS?Se protéger dans l’avenir

Message par papillon le Ven 18 Déc - 20:57

avatar
papillon
4 étoiles
4 étoiles

Féminin
Nombre de messages : 339
Age : 29
Localisation : batna
Niveau éducatif : étudiante en medecine
Humeur/loisirs : lecture, sport
Date d'inscription : 23/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMMENT FAIRE FACE AUX NOUVEAUX DÉFIS?Se protéger dans l’avenir

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum