Batna.forumactif
L'inscription a ce forum est libre et gratuite; elle est nécessaire pour pouvoir envoyer des messages, télécharger, s'informer, voter dans les sondages entre autre de mieux lire le forum en général; puisque la majorité des rubriques sont Exclusives aux membres du forum Batna ForumActif.

Pour s'inscrire :







Derniers sujets
» question
Sam 8 Fév - 12:18 par bel.esprit

» En Chine, les piqûres d'abeille en guise de thérapie de choc
Mar 13 Aoû - 13:36 par lieto

» La science tente d'expliquer les sensations d'une mort clinique
Mar 13 Aoû - 13:33 par lieto

» L'homme, une sage-femme comme les autres
Mar 13 Aoû - 13:27 par lieto

» Les produits de blanchiment des dents plus strictement encadrés
Mar 13 Aoû - 13:19 par lieto

» Comment un interne européen peut-il effectuer une année d'internat en France
Mar 13 Aoû - 13:03 par lieto

» Diane 35: verdict de l'Agence européenne du médicament en mai
Sam 9 Fév - 17:36 par lieto

» On survit mieux au cancer en France
Sam 9 Fév - 17:34 par lieto

» La France veut limiter la prescription des pilules de 3e génération
Dim 13 Jan - 12:14 par lieto

» Plus d'un million d'Américaines traitées inutilement d'un cancer du sein
Ven 23 Nov - 14:36 par lieto

» Les hépatites virales mal combattues malgré un million de victimes par an
Ven 23 Nov - 14:28 par lieto

» E-book
Mer 24 Oct - 23:11 par bel.esprit

» E-book
Mer 24 Oct - 12:43 par zak

» E-book
Mer 24 Oct - 12:41 par zak

» E-book
Mar 28 Aoû - 13:09 par bel.esprit

» E-book
Dim 26 Aoû - 22:49 par bel.esprit

» E-book
Dim 26 Aoû - 21:56 par bel.esprit

» E-book
Dim 26 Aoû - 20:26 par bel.esprit

» ORAN
Sam 18 Aoû - 18:03 par lieto

» A Montpellier, des entomologistes en première ligne face au moustique tigre
Lun 13 Aoû - 15:20 par lieto

» Les Etats-Unis homologuent le Lucentis contre l'oedème maculaire diabétique
Lun 13 Aoû - 15:13 par lieto

» Colorants et hyperactivité des enfants
Dim 12 Aoû - 11:44 par lieto

» Manger sain .... ADDITIFS ALIMENTAIRES
Mer 25 Juil - 11:59 par bel.esprit

» [résolu]Quenstion!
Mar 19 Juin - 15:56 par bel.esprit

» Le glaucome, deuxième cause de cécité : 500.000 personnes atteints en Algérie Le glaucome, deuxième cause de cécité : 500.000 personnes atteints en Algérie
Jeu 14 Juin - 21:01 par zak

» Neurochirurgie : L’Algérie, une référence au Maghreb et en Afrique
Jeu 14 Juin - 20:54 par zak

» Un peu de zinc aiderait les nouveau-nés à guérir d'infections bactériennes
Jeu 14 Juin - 20:39 par zak

» Les relations troubles de la cigarette avec les maladies de l'intestin
Dim 3 Juin - 12:56 par lieto

» L'héroïne médicinale offre un traitement de seconde ligne
Lun 23 Avr - 11:00 par lieto

» Tuberculose: l'espoir d'un vaccin plus efficace chez l'adulte
Lun 23 Avr - 10:56 par lieto

» Le jeûne, une nouvelle thérapie ?
Mar 27 Mar - 15:34 par lieto

» Les Franciliens sont les Français qui marchent le plus
Mar 27 Mar - 15:31 par lieto

» eBay interdit les ventes de sorbitol après la mort d'une Italienne
Mar 27 Mar - 15:28 par lieto

» Etats-Unis: cholestérol réduit de 66% avec une injection mensuelle d'un nouvel agent
Mar 27 Mar - 15:26 par lieto

» Cancer du sein: une nouvelle radiothérapie prometteuse appliquée à Marseille
Dim 11 Mar - 14:30 par lieto

» Une start-up française innove avec une nouvelle classe d'anti-douleurs
Jeu 8 Mar - 12:14 par lieto

» Sida: des protéines produites par le corps capables de contrôler le VIH
Jeu 8 Mar - 12:11 par lieto

» Un traitement courant contre la démence freine l'aggravation d'Alzheimer
Jeu 8 Mar - 12:08 par lieto

» Explorer le cerveau, mais protéger l'intimité des personnes
Jeu 8 Mar - 12:05 par lieto

» Les condamnés à mort, principale source des organes transplantés en Chine
Jeu 8 Mar - 11:50 par lieto

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


Medicament: La pénurie s'étend à d'autres produits

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Medicament: La pénurie s'étend à d'autres produits

Message par papillon le Sam 12 Sep - 3:29

Outre certains dysfonctionnements dans l’approvisionnement des produits pharmaceutiques (non-signature des avenants, réduction de 70% et 80% des quantités de produits), les nouvelles dispositions de la loi de finances complémentaire 2009 (LFC) compliquent davantage la situation.



Il en est de même pour certains produits utilisés pour l’hygiène hospitalière et l’industrie agroalimentaire (désinfectants, solutions hydro-alcooliques). La pandémie de grippe A(H1N1) menace réellement des établissements sanitaires qui sont actuellement en rupture de stock. Les premiers impacts de ces mesures commencent à se faire sentir sur le terrain. Les opérateurs économiques parlent d’un étranglement financier, ce qui provoquera des ruptures de stocks et, par conséquent, une hausse des prix. Les premières victimes sont évidement les malades. « Si ces mesures ont un aspect positif pour la réduction des importations dans certains secteurs, elle porte par contre préjudice au secteur de la santé. Un secteur extrêmement sensible. De telles mesures nécessitent au préalable de la concertation et surtout d’une mise en place d’un plan d’action pour mieux organiser les choses et éviter des perturbations du marché national », nous explique un opérateur économique, qui précise qu’il y a une grande différence entre l’importation d’un produit essentiel comme le médicament et les bananes ou les voitures. Ainsi, les pharmacies sont aujourd’hui dépourvues de plusieurs produits d’urgence. Plus d’une quarantaine de médicaments sont actuellement introuvables dans les officines. Il est de même dans les établissements hospitaliers. Les produits en question sont pour la majorité des médicaments d’urgence. Citons quelques uns d’entre eux, pris sur une liste dont nous détenons une copie : Aldactone 75mg, Medrol 16mg cp, Andriol cp, Tegretol sirop, Adepal, Rifamycine pde, Urobacid 400, Utrogestan, Stediril, Xalatan collyre, Solumedrol 20 et 40, Celestene gouttes, Spasfon inj, Primperan inj, Tobrex collyre, Normacol lavement, Sintrom, Gavison, Oralcon, Levothyrox 50 et 100mg, Dilatrend 6,25mg, Dederidat, Debridat sirop, Smecta, Maxilase sirop et cp, Fluvermal sirop, Fluvermal cp, Nifluril pde, Ferrosanol, Neo-codeine adulte, Madopar 250, Totapen 250 sirop….

Pour le président du Syndicat national des pharmaciens d’officine (SNAPO), M. Belambri, la situation est insoutenable. « Les ruptures sont devenues permanentes, elles ne s’arrêtent plus, un produit réapparaît et un autre disparaît. Cette rupture touche souvent des médicaments d’urgence comme les corticoïdes injectables ou des produits hautement stratégiques. Des produits fabriqués localement sont aussi touchés, des médicaments de classes thérapeutiques totalement banales comme la chlortetracycline ophtalmique (connue sous le nom d’auréomycine ophtalmique) ou tout simplement la vitamine C en comprimés ou la cyproheptadine en sirop et comprimés (des antihistaminiques). Au passage devons-nous signaler aussi l’absence totale de collutoires et de bains de bouche ? », a-t-il signalé. Ceci complique sérieusement, ajoute-t-il, le travail quotidien du pharmacien. « On ne sait plus quoi stocker à titre préventif afin de pouvoir répondre à la demande de ces milliers de malades devant lesquels nous nous retrouvons totalement désarmés et sans aucune parole pour calmer leur douleur ou leur colère », a-t-il indiqué. Et de préciser : « Les opérateurs en pharmacie ne nient pas ces ruptures et ces perturbations. Pis, ils annoncent que ça risque de s’aggraver à cause des nouvelles dispositions de la loi de finances complémentaire. » « Nous travaillons au jour le jour et nous sommes toujours en attente des fax et des coups de téléphone de nos grossistes pour nous annoncer la disponibilité de tel ou tel produit, mais toujours en quantité limitée », déplore-t-il.

Le président de l’Union nationale des opérateurs de la pharmacie (UNOP), Amar Ziad, parle d’une asphyxie financière qui pourrait mettre les opérateurs économiques en grande difficulté (voir entretien). Abondant dans le même ordre d’idées, Amina Hemmadi, directrice commerciale de l’entreprise Nosoclean – un des fournisseurs des hôpitaux en produits d’hygiène hospitalière et de désinfectants – affirme que des problèmes de rupture affectent déjà des établissements de santé. Ce qui risque de s’aggraver à l’avenir avec ces nouvelles mesures de la LFC 2009 qui exigent une mobilisation de fonds prématurée et un délai de procédure majoré de 2 mois au moins. Elle estime que dans ces conditions, il est difficile d’assurer une disponibilité permanente. « La situation ne peut s’améliorer que si les délais de payement par les hôpitaux changent. Ils sont en moyenne de 9 mois. Ce qui va perturber nos prévisions et ralentir fortement nos capacités de rotation et de réapprovisionnement », a-t-elle signalé en précisant qu’une lettre a été adressée aux gestionnaires des établissements publics. « Cette situation se trouve aggravée par les nouvelles dispositions de cette loi de finances générant un surcoût certain, les délais annoncés des prochaines livraisons s’en trouvent déjà compromis », lit-on dans cette correspondance les invitant désormais au règlement des commandes « avec un délai réaliste qui ne saurait dépasser 30 j, et ce, par un engagement écrit ».
avatar
papillon
4 étoiles
4 étoiles

Féminin
Nombre de messages : 339
Age : 29
Localisation : batna
Niveau éducatif : étudiante en medecine
Humeur/loisirs : lecture, sport
Date d'inscription : 23/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum