Batna.forumactif
L'inscription a ce forum est libre et gratuite; elle est nécessaire pour pouvoir envoyer des messages, télécharger, s'informer, voter dans les sondages entre autre de mieux lire le forum en général; puisque la majorité des rubriques sont Exclusives aux membres du forum Batna ForumActif.

Pour s'inscrire :







Derniers sujets
» question
Sam 8 Fév - 12:18 par bel.esprit

» En Chine, les piqûres d'abeille en guise de thérapie de choc
Mar 13 Aoû - 13:36 par lieto

» La science tente d'expliquer les sensations d'une mort clinique
Mar 13 Aoû - 13:33 par lieto

» L'homme, une sage-femme comme les autres
Mar 13 Aoû - 13:27 par lieto

» Les produits de blanchiment des dents plus strictement encadrés
Mar 13 Aoû - 13:19 par lieto

» Comment un interne européen peut-il effectuer une année d'internat en France
Mar 13 Aoû - 13:03 par lieto

» Diane 35: verdict de l'Agence européenne du médicament en mai
Sam 9 Fév - 17:36 par lieto

» On survit mieux au cancer en France
Sam 9 Fév - 17:34 par lieto

» La France veut limiter la prescription des pilules de 3e génération
Dim 13 Jan - 12:14 par lieto

» Plus d'un million d'Américaines traitées inutilement d'un cancer du sein
Ven 23 Nov - 14:36 par lieto

» Les hépatites virales mal combattues malgré un million de victimes par an
Ven 23 Nov - 14:28 par lieto

» E-book
Mer 24 Oct - 23:11 par bel.esprit

» E-book
Mer 24 Oct - 12:43 par zak

» E-book
Mer 24 Oct - 12:41 par zak

» E-book
Mar 28 Aoû - 13:09 par bel.esprit

» E-book
Dim 26 Aoû - 22:49 par bel.esprit

» E-book
Dim 26 Aoû - 21:56 par bel.esprit

» E-book
Dim 26 Aoû - 20:26 par bel.esprit

» ORAN
Sam 18 Aoû - 18:03 par lieto

» A Montpellier, des entomologistes en première ligne face au moustique tigre
Lun 13 Aoû - 15:20 par lieto

» Les Etats-Unis homologuent le Lucentis contre l'oedème maculaire diabétique
Lun 13 Aoû - 15:13 par lieto

» Colorants et hyperactivité des enfants
Dim 12 Aoû - 11:44 par lieto

» Manger sain .... ADDITIFS ALIMENTAIRES
Mer 25 Juil - 11:59 par bel.esprit

» [résolu]Quenstion!
Mar 19 Juin - 15:56 par bel.esprit

» Le glaucome, deuxième cause de cécité : 500.000 personnes atteints en Algérie Le glaucome, deuxième cause de cécité : 500.000 personnes atteints en Algérie
Jeu 14 Juin - 21:01 par zak

» Neurochirurgie : L’Algérie, une référence au Maghreb et en Afrique
Jeu 14 Juin - 20:54 par zak

» Un peu de zinc aiderait les nouveau-nés à guérir d'infections bactériennes
Jeu 14 Juin - 20:39 par zak

» Les relations troubles de la cigarette avec les maladies de l'intestin
Dim 3 Juin - 12:56 par lieto

» L'héroïne médicinale offre un traitement de seconde ligne
Lun 23 Avr - 11:00 par lieto

» Tuberculose: l'espoir d'un vaccin plus efficace chez l'adulte
Lun 23 Avr - 10:56 par lieto

» Le jeûne, une nouvelle thérapie ?
Mar 27 Mar - 15:34 par lieto

» Les Franciliens sont les Français qui marchent le plus
Mar 27 Mar - 15:31 par lieto

» eBay interdit les ventes de sorbitol après la mort d'une Italienne
Mar 27 Mar - 15:28 par lieto

» Etats-Unis: cholestérol réduit de 66% avec une injection mensuelle d'un nouvel agent
Mar 27 Mar - 15:26 par lieto

» Cancer du sein: une nouvelle radiothérapie prometteuse appliquée à Marseille
Dim 11 Mar - 14:30 par lieto

» Une start-up française innove avec une nouvelle classe d'anti-douleurs
Jeu 8 Mar - 12:14 par lieto

» Sida: des protéines produites par le corps capables de contrôler le VIH
Jeu 8 Mar - 12:11 par lieto

» Un traitement courant contre la démence freine l'aggravation d'Alzheimer
Jeu 8 Mar - 12:08 par lieto

» Explorer le cerveau, mais protéger l'intimité des personnes
Jeu 8 Mar - 12:05 par lieto

» Les condamnés à mort, principale source des organes transplantés en Chine
Jeu 8 Mar - 11:50 par lieto

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


Grippe A (H1N1): une semaine folle à l'OMS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Grippe A (H1N1): une semaine folle à l'OMS

Message par lieto le Dim 3 Mai - 11:06


Grippe A (H1N1): une semaine folle à l'OMS




GENEVE (AFP) - 03/05/2009


L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a activé son système d'alerte à un rythme trépidant pour faire face en une semaine à un virus grippal inconnu qui met la planète au bord d'une pandémie aux conséquences humaines et économiques imprévisibles.

Tout a commencé au Mexique, mi-mars avec l'apparition d'un pic de grippe alors que la saison était théoriquement terminée. La flambée est intense, et les experts découvrent avec stupéfaction un virus mutant d'origine porcine qui n'a rien à voir avec celui de la grippe saisonnière. Ils informent alors l'OMS, comme le prévoit le règlement de l'organisation.

Parallèlement, les Américains détectent aussi chez des malades un virus d'un type totalement inédit, mêlant des gènes d'origine porcine, aviaire et humaine.

L'OMS fait immédiatement le rapprochement: les souches sont identiques. L'alarme retentit aussitôt, l'état-major du Centre stratégique d'opérations sanitaires (SHOC) --"les yeux et les oreilles" de la riposte aux épidémies-- est mobilisé. Nous sommes jeudi soir, le 23 avril.

Chargée de coordonner les actions de ses 193 pays membres face à des menaces sanitaires, l'organisation fait ses premières annonces à la presse dès le lendemain matin.

En visite aux Etats-Unis, la directrice générale de l'OMS, annule tous ses rendez-vous et lance depuis Washington la mobilisation générale au siège de l'organisation à Genève.

Pendant ce temps le Mexique dénombre par dizaines des morts suspectes, et commence à paniquer. Facteur aggravant, contrairement à sa cousine saisonnière, cette grippe touche surtout des personnes jeunes et en bonne santé.

Revenue en toute hâte de Washington, le Dr Chan convoque samedi soir les experts du Comité d'urgence de l'OMS.

Pour le Comité, il ne fait pas de doute que l'épidémie du Mexique comporte un "potentiel pandémique". La situation relève "d'une urgence de santé publique de portée internationale", tranchent-ils. Le Dr Chan appelle aussitôt tous les pays à une vigilance accrue.

L'OMS est sur le qui-vive, ses spécialistes travaillent 24 heures sur 24 avec leurs correspondants du monde entier pour pister le virus, mortel au Mexique mais pas encore ailleurs.

Dimanche, le numéro deux de l'organisation le Dr Keiji Fukuda prévient que le virus peut muter et "devenir beaucoup plus dangereux".

Tout se précipite. Les contrôles se multiplient dans le monde. De nouveaux cas apparaissent aux Etats-Unis et au Canada. Mexico est paralysée et les Etats-Unis déclarent l'urgence sanitaire.

Lundi, l'OMS relève d'un cran son niveau d'alerte au niveau 4 sur une échelle de 6: la transmission entre humains est avérée, plus aucun pays n'est à l'abri, prévient l'organisation.

De fait, la maladie est désormais détectée en Europe, d'abord en Espagne et en Grande-Bretagne, mais aussi au Proche-Orient.

Mais ce qui inquiète surtout l'autorité sanitaire mondiale, c'est une école de New York où la maladie semble se propager de manière autonome, sans lien avec des personnes revenant du Mexique.

Mercredi, les Etats-Unis annoncent un mort, un enfant originaire du Mexique. Surtout, les craintes de l'OMS se confirment: il y a bien un deuxième foyer de la maladie autonome aux Etats-Unis.

La pandémie est dès lors "imminente" et l'alerte de niveau 5 est déclenchée dans la nuit. L'OMS demande à tous ses Etats membres d'activer leur plan de préparation à une pandémie.

A son tour, l'Asie est touchée avec deux cas confirmés, vendredi à Hong Kong et samedi en Corée du Sud.

Consciente de la portée anxiogène de l'annonce, le Dr Chan appelle au calme mais reconnaît: la situation est "imprévisible". "Le degré de gravité (de la maladie) n'est pas complètement établi", a renchéri samedi le responsable du réseau d'alerte de l'OMS, le Dr Michael Ryan.

Des milliers d'échantillons sont examinés partout dans le monde, les laboratoires pharmaceutiques se préparent à augmenter leur production d'antiviraux et nombre de pays ont recommandé de réduire les déplacements.

L'OMS traque les éventuels indices d'un troisième foyer de la maladie dans une autre région que celles déjà affectées, condition du passage au niveau 6 d'alerte maximale.

Le monde est désormais en suspens, dans l'attente de l'activation de cet ultime niveau d'alerte, signant l'existence de la première pandémie du XXIe siècle.
</STRONG>
avatar
lieto
Admin
Admin

Masculin
Nombre de messages : 2922
Age : 32
Localisation : BATNA
Niveau éducatif : Médecin Algèrien
Humeur/loisirs : Bien
Date d'inscription : 11/11/2007

http://batna.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum