Batna.forumactif
L'inscription a ce forum est libre et gratuite; elle est nécessaire pour pouvoir envoyer des messages, télécharger, s'informer, voter dans les sondages entre autre de mieux lire le forum en général; puisque la majorité des rubriques sont Exclusives aux membres du forum Batna ForumActif.

Pour s'inscrire :







Derniers sujets
» question
Sam 8 Fév - 12:18 par bel.esprit

» En Chine, les piqûres d'abeille en guise de thérapie de choc
Mar 13 Aoû - 13:36 par lieto

» La science tente d'expliquer les sensations d'une mort clinique
Mar 13 Aoû - 13:33 par lieto

» L'homme, une sage-femme comme les autres
Mar 13 Aoû - 13:27 par lieto

» Les produits de blanchiment des dents plus strictement encadrés
Mar 13 Aoû - 13:19 par lieto

» Comment un interne européen peut-il effectuer une année d'internat en France
Mar 13 Aoû - 13:03 par lieto

» Diane 35: verdict de l'Agence européenne du médicament en mai
Sam 9 Fév - 17:36 par lieto

» On survit mieux au cancer en France
Sam 9 Fév - 17:34 par lieto

» La France veut limiter la prescription des pilules de 3e génération
Dim 13 Jan - 12:14 par lieto

» Plus d'un million d'Américaines traitées inutilement d'un cancer du sein
Ven 23 Nov - 14:36 par lieto

» Les hépatites virales mal combattues malgré un million de victimes par an
Ven 23 Nov - 14:28 par lieto

» E-book
Mer 24 Oct - 23:11 par bel.esprit

» E-book
Mer 24 Oct - 12:43 par zak

» E-book
Mer 24 Oct - 12:41 par zak

» E-book
Mar 28 Aoû - 13:09 par bel.esprit

» E-book
Dim 26 Aoû - 22:49 par bel.esprit

» E-book
Dim 26 Aoû - 21:56 par bel.esprit

» E-book
Dim 26 Aoû - 20:26 par bel.esprit

» ORAN
Sam 18 Aoû - 18:03 par lieto

» A Montpellier, des entomologistes en première ligne face au moustique tigre
Lun 13 Aoû - 15:20 par lieto

» Les Etats-Unis homologuent le Lucentis contre l'oedème maculaire diabétique
Lun 13 Aoû - 15:13 par lieto

» Colorants et hyperactivité des enfants
Dim 12 Aoû - 11:44 par lieto

» Manger sain .... ADDITIFS ALIMENTAIRES
Mer 25 Juil - 11:59 par bel.esprit

» [résolu]Quenstion!
Mar 19 Juin - 15:56 par bel.esprit

» Le glaucome, deuxième cause de cécité : 500.000 personnes atteints en Algérie Le glaucome, deuxième cause de cécité : 500.000 personnes atteints en Algérie
Jeu 14 Juin - 21:01 par zak

» Neurochirurgie : L’Algérie, une référence au Maghreb et en Afrique
Jeu 14 Juin - 20:54 par zak

» Un peu de zinc aiderait les nouveau-nés à guérir d'infections bactériennes
Jeu 14 Juin - 20:39 par zak

» Les relations troubles de la cigarette avec les maladies de l'intestin
Dim 3 Juin - 12:56 par lieto

» L'héroïne médicinale offre un traitement de seconde ligne
Lun 23 Avr - 11:00 par lieto

» Tuberculose: l'espoir d'un vaccin plus efficace chez l'adulte
Lun 23 Avr - 10:56 par lieto

» Le jeûne, une nouvelle thérapie ?
Mar 27 Mar - 15:34 par lieto

» Les Franciliens sont les Français qui marchent le plus
Mar 27 Mar - 15:31 par lieto

» eBay interdit les ventes de sorbitol après la mort d'une Italienne
Mar 27 Mar - 15:28 par lieto

» Etats-Unis: cholestérol réduit de 66% avec une injection mensuelle d'un nouvel agent
Mar 27 Mar - 15:26 par lieto

» Cancer du sein: une nouvelle radiothérapie prometteuse appliquée à Marseille
Dim 11 Mar - 14:30 par lieto

» Une start-up française innove avec une nouvelle classe d'anti-douleurs
Jeu 8 Mar - 12:14 par lieto

» Sida: des protéines produites par le corps capables de contrôler le VIH
Jeu 8 Mar - 12:11 par lieto

» Un traitement courant contre la démence freine l'aggravation d'Alzheimer
Jeu 8 Mar - 12:08 par lieto

» Explorer le cerveau, mais protéger l'intimité des personnes
Jeu 8 Mar - 12:05 par lieto

» Les condamnés à mort, principale source des organes transplantés en Chine
Jeu 8 Mar - 11:50 par lieto

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


Nanotechnologies: l'agence sanitaire plaide pour "le principe de précaution"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nanotechnologies: l'agence sanitaire plaide pour "le principe de précaution"

Message par lieto le Dim 12 Oct - 7:18


Nanotechnologies: l'agence sanitaire plaide pour "le principe de précaution"




PARIS (AFP) - 10/10/2008

Les nanomatériaux, structures microscopiques fabriquées par l'industrie et qu'on trouve dans des centaines de produits, sont des substances "dangereuses" pour lesquelles doit jouer à plein le "principe de précaution", a affirmé vendredi l'Agence sanitaire de l'environnement.

Après publication d'un premier rapport en 2006, l'Agence de sécurité sanitaire de l'environnement et du travail (Afsset) a été saisie à nouveau par ses autorités de tutelle (ministères du Travail, de la Santé et de l'Environnement) pour étudier leurs effets sur la santé des travailleurs exposés dans un cadre industriel ou de recherche.

Les nanomatériaux sont composés de structures dont au moins une des dimensions varie entre 1 et 100 nanomètres (1 nm = 1 millionième de millimètre), ce qui leur confère des propriétés particulières. Ils ont connu en quelques années un développement tous azimuts, avec une fabrication à niveau industriel de plus de 800 produits.

Grâce à eux, on peut obtenir des surfaces hydrofuges ou lipofuges, faire des produits en nanotubes de carbone cinq fois plus légers que l'acier et avec "une résistance mécanique très supérieure" (avions, bateaux de compétition). Avec des nanoparticules d'argent, on peut fabriquer des revêtements antibactériens, avec celles de titane des pneus plus résistants...

Mais les nanomatériaux ne sont pas sans risques. Se dispersant par "aérosolisation", ils peuvent être absorbés par inhalation, ingestion ou pénétration cutanée. Ils sont si petits qu'ils passent toutes les barrières jusqu'au noyau de la cellule, explique le Pr Gérard Lasfargues, professeur de santé au travail au CHU de Tours.

Leurs effets ne sont pas établis, mais ils pourraient causer selon lui des inflammations au niveau du coeur, du poumon ou du rein, des fibroses pulmonaires, voire provoquer des effets toxiques sur les gènes, avec des "effets cancérogènes potentiels".

Certes il est difficile de mesurer l'exposition, faute d'appareils de métrologie en nombre suffisant, et d'appréhender la toxicité des effets, faute d'études. Les 180 industriels fabriquant des nanomatériaux ont renâclé d'ailleurs à fournir à l'Afssaps les données à leur disposition, puisque seulement 19% ont répondu à l'enquête menée pour ce rapport.

"On a beaucoup de données insuffisantes", admet le Pr Lasfargues, mais on ne part pas de rien". Pour le Dr Eric Gaffet, directeur de recherches au CNRS, les incertitudes relativement à leur toxicité et leur stabilité en font des particules "potentiellement dangereuses".

Pas question donc de réagir comme ce fut le cas pour l'amiante, une fois que les dégâts pour la santé seront avérés.

Les scientifiques de l'Afsset demandent donc de "privilégier le principe de précaution" aussi bien pour la manipulation que pour le transport en réduisant le risque à un niveau minimum "lorsqu'il est impossible de le supprimer".

Ils prônent la réduction de la durée d'exposition, des mesures de protection collective complétées par des protections individuelles, l'information des salariés. Ils suggèrent le confinement des nanopoudres (nanomatériaux sous forme de poudre) dans des systèmes clos, pour empêcher la dissémination de la source et le contact avec l'opérateur.

Le Haut Conseil de la santé publique, saisi pour des nanotubes de carbone qui ont chez le rat des effets proches des fibres d'amiante, devrait rendre un avis d'ici la fin de l'année.

Un 3ème rapport de l'Afsset, sur les risques pour le consommateur, devrait sortir d'ici un an.
</STRONG>
avatar
lieto
Admin
Admin

Masculin
Nombre de messages : 2922
Age : 32
Localisation : BATNA
Niveau éducatif : Médecin Algèrien
Humeur/loisirs : Bien
Date d'inscription : 11/11/2007

http://batna.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum